Parcours professionnel

Se rencontrer par ce parcours : une double compétence, universitaire et managériale.

index

Bienvenue sur le site de Danielle Pailler :

Chercheur-acteur sur les questions des publics de la culture, des nouvelles formes de médiation, des innovations artistiques, culturelles et sociales.

Une double compétence :

Académique :

•    Docteur en sciences humaines et sociales
•    Maître de conférences, habilitée à diriger des recherches
•    Vice-présidente en charge de la culture
•    Responsable de masters (université de Nantes)

Managériale :

•    Accompagnement des professionnels de la culture dans leurs relations aux publics
•    Accompagnement des personnes dans leur démarche de recherche d’orientation et d’emploi

Mes engagements, mon actualité

Positionnement professionnel

Accompagnement des professionnels de la culture

L’art et la culture pour plus d’humanité

Entre le « penser » et « l’agir » :

Création et animation de :
– nombreux séminaires professionnels sur les enjeux des publics et de la médiation
– formations-actions (pour des groupes associant acteurs sociaux, culturels, citoyens, artistes)
– études de publics, recherche-action

Mots clefs : publics de la culture (notamment les personnes en situation de précarité) nouvelles formes de participation et de médiation innovations artistiques, culturelles et sociales.
Voir le web-doc : univculture.univ-nantes.fr

Coordinateur d’un ouvrage collectif sur les liens entre médiation et participation culturelle, L’Harmattan (2016)

Rédacteur en chef invité pour la revue d’HEC Montreal « International Journal of Arts Management  »  (2015) – numéro spécial sur les publics de la culture.

Engagements internationaux les plus récents :

Missions pour l’Institut Français : ambassade de New York et d’Hanoï (2015)
Animation de séminaires professionnels sur les médiations, Institut Français de Casablanca (Maroc)

Accompagnement individuel pour construire votre projet professionnel :
Identifier son orientation scolaire, universitaire, professionnelle, se préparer  à des concours d’entrée à de grandes écoles, à des masters, à des entretiens d’embauche, optimiser son CV et sa  lettre de motivation,…

Dernières publications

Danielle Pailler, Nadia Bouqallal, Lahsen Hira, Younès Chaoui

Danielle Pailler

Danielle Pailler, Alice Anberrée

N. Schieb-Bienfait, Sandrine Emin, A.F. Kogan, D.Pailler, A. Anberrée, C.Urbain

Danielle Pailler, Alice Anberrée

Danielle Pailler, Alice Anberrée

Danielle Pailler, Leïla Damak, Alice Anberrée

Danielle Pailler, Caroline Urbain

Danielle Pailler, Caroline Urbain

Danielle Pailler, Caroline Urbain

Danielle Pailler, A.F. Kogan, Alice Anberrée

Danielle Pailler, Caroline Urbain

Accompagner les enjeux du développement culturel

Travailler avec vous sur les publics et les actions de médiation

ff

Accompagnement sur les enjeux du développement culturel

Travailler avec vous, professionnels de la culture pour co-créer des connaissances sur les publics et les actions de médiation.

En tant que chercheur-acteur, Danielle Pailler vous accompagne, vous  professionnels qui souhaitez favoriser les liens entre sur les cultures et les publics-citoyens. Elle mobilise pour cela, afin de permettre la mise en œuvre d’actions qui atteignent leurs objectifs artistiques et culturels :
•    les nouvelles formes de médiation : comment les mettre en place à hauteur d’un territoire ?
•    le cadre des innovations artistiques, culturelles et sociales : comment les créer ?
•    d’autres référentiels de réflexion et d’action (dont les droits culturels)

pub

Vous accompagner, vous professionnels de la culture

Réaliser des études de public participatives et créatives

Des objectifs des commanditaires à la formulation de préconisations  (méthodologies qualitatives et compréhensives, prise en compte des dimensions de management interne)

Différentes expériences : l’étude des (non) publics de l’arc, scène conventionnée Voix, à Rezé (44), VIP – SMAC, Saint-Nazaire…

Références : Article de la Scène, article pour les PUR

Accompagner sur la question des publics et de la médiation

Conseil auprès des scènes conventionnées, des théâtres…

 Scènes nationales « La Halle aux Grains » à Blois, « Le manège » à Reims,…

Animer des séminaires professionnels sur la question des publics

Analyser les publics, les non publics, les formes de médiation, de participation, la manière de créer des évaluations qualitatives

 Spectacles vivants en Bretagne, réseaux de programmateurs professionnels, Partenaires Culturels du Grand Ouest, La Paillette – Rennes, formations professionnelles de « La Scène », Le Quai – Angers

Les interventions les plus récentes :
–    Animation de réseaux de professionnels de la culture et du champ social pour la mise en œuvre de nouvelles formes de médiation à hauteur d’un territoire (CCAS de Nantes) – mars-juin 2016
–    Mise en œuvre de formations-actions pour les acteurs sociaux sur les enjeux des  médiations culturelles (villes de Nantes, Rezé – 44, …) – différents territoires accompagnés depuis 2014
–    Animation de la journée professionnelle de réflexion et d’échanges sur l’accès à la culture – « L’accompagnement vers le spectacle vivant des publics en situation de précarité », Grand T – Conseil Général, 17 septembre 2013 (présence de 150 professionnels)
–    Conférence « Accès à la culture et situations de précarité : enjeux, innovations et dynamiques territoriales » (co-animation avec Caroline Urbain), Université permanente, Université de Nantes
–    Conception et animation du séminaire contributif « Publics de la culture et populations : quels nouveaux enjeux artistiques et sociétaux pour l’augmentation du bien-être social  ?’ Sylvie Octobre (Ministère de la Culture et de la Communication, DEPS), Patrick Gyger (LU), 4 juin 2013

Danielle Pailler a mené de nombreuses expérimentations culturelles, notamment dans le cadre de son mandat de vice-présidente en charge de la culture durant 9 ans (2007-2016).

Une des récentes expérimentations : « broderies partagées » – printemps 2016

Des objets co-brodés en France et au Maroc

Collaboration avec l’artiste brodeuse Louise Hochet. Découvrir le catalogue du projet.

da

« Cet atelier a permis la fusion de deux cultures, de deux pays.
Il y a une relation entre la France et le Maroc, j’aime bien çà.
 C’était un lieu de rencontres entre les femmes pour travailler ensemble.
 C’est bien, ça nous a changé parce que chez nous, on travaille que sur les tissus, pas les objets. La broderie sur des cartes postales, c’est étranger pour nous. J’aime bien cette idée-là. »

Syham
(23 ans, jeune créatrice textile, participante à l’un des groupes de femmes brodeuses au Maroc)

D’un rêve …

pintA
 Peinture de Danielle Pailler

…à sa réalisation

ss

Casablanca, avril 2016

Composer : de la source de ce qui s’offre ici en partage

Quelle réponse tentée quand l’incompréhension entre les cultures et croyances génère une insupportable violence ? L’actualité de ces derniers mois a nécessairement interrogé notre responsabilité, à chacun(e). Quel signe de paix investir ? Des réponses de sens – avec une infinie modestie mais une intarissable détermination – doivent se composer. C’est un viscéral impératif pour continuer à croire en l’humanité. Alors, quel acte concret à dense portée symbolique créer ? L’acte est juste s’il est sincère. Que faire, moi, femme née au Maroc, traversée par la conviction que l’art et la culture ont à s’engager pour apporter des réponses qui fasse lien – malgré tout ? Que faire, en tant que citoyenne du monde, mandatée pour faire vivre au sein de l’Université de Nantes les valeurs de la culture ?

2016-04-26 00.58.05

Faire dialoguer

Chercher. (S’)interroger. Qu’est-ce qui fait sens commun ? Et si nous partions d’un savoir-faire partagé, d’un trait d’union (symbolique et tangible) qui dialoguerait entre ancrage identitaire (relié au passé) et contemporanéité ? Quel savoir-faire, quelle pratique artistique pourrait tirer ce fil de lumière, entre passé-héritage-transmission et futur réinventé ? La réponse s’éclaire d’elle-même. La broderie, dans son caractère universel. La broderie incarnée par l’artiste Louise Hochet, dont j’aime intensément la conception de l’art – l’art comme espace de partages, de convivialité qui fait et fonde art (de vivre, de créer). Pour se rencontrer, soi – intimement, dans les replis de ses talents cachés. Pour rencontrer l’autre – dans sa vérité : quand on brode ensemble, ce sont les âmes qui (se) parlent.

Tirer le fil

Oui, l’évidence s’impose. Faire broder au sein de l’Université de Nantes – un espace de culture par essence, ET faire broder là-bas, au Maroc. Le cœur de l’idée est là. Comment alors construire le dialogue interculturel ? Louise a la magnifique idée d’introduire la référence au trousseau. Puis, pas à pas, l’idée de faire co-broder les objets du quotidien s’invite. Objets qui seront nomades, qui seront le fil (de sens) entre ici et là-bas. Ce sont eux qui seront magnifiés, qui deviendront sacrés car ils sont le support de ce dialogue muet, mais terriblement dense, inventif, surprenant. Et l’espace de création offert à Louise, accueillie en résidence à l’Institut Français de Fez. Qu’il soit ici chaleureusement remercié pour sa contribution essentielle à ce projet.
Et, ce message brodé qui y attend Louise à son retour de Casablanca où avait eu lieu les rencontres avec deux groupes de brodeuses-brodeurs : « Que la paix règne ». Les miracles sont donc possibles.

2016-04-26 00.58.29

Faire sens dans la relecture de l’expérience artistique, culturelle et humaine

Une artiste et une chercheure – nous -, en réciprocité, dans une mise en miroir fertile, travaillent maintenant, pour extraire – encore mieux – le sens de ce qui a été à l’oeuvre. Les objets co-brodés expriment déjà l’intensité de sens de ce que ce processus a généré. Ils en sont les témoins sensibles. Nous travaillons à le densifier encore par une mise en perspective cognitive. Chacune de nous a, durant les moments de broderie partagés, scrutés le sens de ce qui se vivait entre les femmes, entre les femmes et leur appétence pour la broderie. Quel sens est donné à ce geste si intime et dans le même temps, partagé ? Qu’est-ce qui se joue dans le lien à soi, à son identité de fille, de femme, de femme mariée, de mère, de sœur, d’amie ? Qu’est-ce qui se joue dans le lien à l’autre, qui peut être brode pour la première fois ? Qu’est-ce qui s’interroge – explicitement ou non – dans le lien au temps, à la transmission, à la mémoire familiale, à la structuration sociale ? Quel est le sens des micro-solidarités qui naissent alors dans le cercle des brodeuses ? Qu’est-ce qui fonde cette nostalgie exprimée « avant nous passions toutes nos soirées ainsi » ? Le sentiment de fierté exprimé par les brodeuses serait-il un facteur de confiance réinvesti dans d’autres espaces sociaux alors que la légitimité sociale de la femme reste encore questionnée dans cette société ? Un article de recherche nait pour restituer le processus de création et de circulation de sens. Et cela à partir de notre immersion puisque chacune – l’artiste plus que la chercheure – était DANS le vécu de l’expérience qui fait, fonde cette innovation artistique, culturelle et sociale.

La suite reste à inventer. Les participant(e)s le disent à souhait. Continuer à tirer le fil de couleur (de vie et d’espérance).

srvwwwwwwauforgmediaadminfilesimg_1773_copie.jpg__380x285_q85_crop_subsampling-2_upscale

Activités internationales

Engagements au Maghreb et en lien avec la Méditerranée

 

Conférences et interventions lors de colloques

. Invitation par l’Agence Algérienne de la Culture du Ministère de la Culture pour une résidence d’écriture en duo « artiste – chercheur » (2016)

. Conférence au sein de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan (Maroc) : « l’art pour plus d’humanité – le corps innocent : entre enjeux de médiation et approche phénomorphologique de la représentation du corps au Maroc » – regards croisés avec l’artiste Dr Saïd Bouftass – avril 2016
. Invitation à intervenir en tant qu’experte lors du colloque organisé par le Ministère de la Culture du Maroc « Quelles compétences pour la gestion des institutions culturelles ? La question des publics. », décembre 2015, en lien avec l’ISADAC
. Co-création d’un séminaire professionnel « Les enjeux de la médiation culturelle ? Faire le lien entre cultures et publics », Institut Français de Casablanca, – cible : artistes, acteurs culturels  et citoyens marocains, octobre 2015 (2 journées)
. Création des premières rencontres universitaires sur la médiation culturelle, Université de Casablanca-Mohammedia, en partenariat avec l’Université de Nantes, octobre 2014
. Interventions et animations de tables rondes lors des Forums Universitaires maghrébins des arts organisés dans le cadre de la fête de la Francophonie (mars 2015 et mars 2016)
. Collaboration entre la maison Julien Gracq (St Florent Le vieil) et l’Université Saint-Joseph, Beyrouth (Liban) – Contacts avec le bureau de l’AUF
. Conférence : « El papel de innovaciones artísticas en un contexto universitario: ¿Cómo fomentar el vínculo entre cultura y jóvenes? » , 5th workshop in cultural economics and management, ACEI, Universitad de Cadiz, España (2013)
. Conférence « Quelle est la personnalité des festivals culturels en Tunisie ? Proposition d’une mesure exploratoire », Association Tunisienne de Marketing, Tunis (2006)
. Conférence : « Quel est l’impact des sites antiques de représentation sur la consommation de spectacles vivants ? Approche exploratoire en Tunisie », Association Tunisienne de Marketing, Hammamet (2004)
. Conférence « L’usure professionnelle, quelle influence sur la gouvernance et les stratégies d’entreprises ? Résultats d’une analyse empirique », Troisièmes journées internationales de la recherche en sciences de gestion, Association Tunisienne des Sciences de Gestion, Tunis (2003)

Engagements académiques

. Publication d’un chapitre sur les enjeux de la médiation culturelle au Maroc co-écrit par des universitaires marocains et français (L’Harmattan, 2016) : « En quoi la médiation sert la démocratie et la citoyenneté culturelle au Maroc ? La question des liens aux publics et populations – Diagnostic et perspectives », Danielle Pailler, Nadia Bouqallal et Lahsen Hira (enseignants chercheurs à l’Université Hassan II Casablanca – Mohammedia)
. Publication d’un article dans la Revue Marocaine du Marketing (Université  Souissi de Rabat) : « Les défis du marketing culturel dans le secteur du spectacle vivant : enjeux de distance perçue, de proximité et d’appropriation. Résultats d’expérimentations », 2015 (co-auteur : Alice Anbérée)
. Processus de recherche-action et de formation-action en cours avec des acteurs universitaires, civils et professionnels depuis 5 ans

Partenariats

. Convention entre l’Université de Nantes et l’Université Hassan II Casablanca – Mohammedia.
. Organisation d’un prix littéraire de nouvelles sur le thème « Etranges Etrangers », avec une réciprocité de dispositif : une master-class animée pour les étudiants par un auteur marocain en France et au Maroc – Coopération avec l’AUF (Association Universitaire de la Francophonie) du Maghreb – Edition d’un ouvrage commun
. Recherche-création autour de la broderie contemporaine : workshop à Nantes (broderie sur des objets du quotidien) – objets ensuite brodés par des femmes de Fez et de Casablanca, soutien financier et artistique de l’Institut Français de Fez (résidence de l’artiste)
. Publication d’un article « Le nombre d’or, ses mystères et sa beauté », revue Fémina n°88, interview culture, page 36, mars 2016

Collaboration avec l’Institut Français (Paris)

. Responsabilité de l’animation d’un atelier sur la stratégie des publics-cibles lors des AIF annuels (Ateliers de l’Institut Français), La Villette, Paris – Juillet 2014 (présence du président de l’IF, Xavier Darcos)
. Missions d’audit dans les postes de New-York et d’Hanoi (2014-15)

Développement de collaborations scientifiques avec l’Université Laval de Québec (2013-15)

Organisation de 2 colloques internationaux en 2014 :
–    « les médiations culturelles dans des perspectives internationales »
–    « la citoyenneté culturelle » en lien avec Culture Montréal et le Grand T – théâtre de Nantes
Mise en oeuvre de partenariats  académiques et professionnels
Présence du ministre de la culture québécois

Conférences pour l‘association « Graines d’Europe » : l’enjeu des innovations sur un territoire (2016 – Nantes), lors du colloque pluridisciplinaire sur le Développement Durable

Accompagner votre projet professionnel

Vous permettre de construire votre parcours scolaire, universitaire ou professionnel

cx

Accompagnement pour votre orientation et votre projet professionnel

Vous permettre de construire  votre parcours scolaire, universitaire ou professionnel.

Collégien, lycéen

Vous vous interrogez sur votre orientation scolaire, universitaire, professionnelle : quelle formation choisir pour quel métier.

Étudiant

Vous vous demandez quelle voie professionnelle choisir
Vous souhaitez vous préparer pour un entretien lors de concours d’entrée dans des écoles, pour savoir vous présente.

Professionnel débutant

Vous souhaitez décrocher  votre premier emploi.

Professionnel confirmé

Vous souhaitez faire évoluer votre parcours professionnel.

Collégion, lycéen
Étudiant
Professionnel débutant
Professionnel confirmé
Vous vous interrogez sur votre orientation scolaire, universitaire, professionnelle : quelle formation choisir pour quel métier. 
Vous vous demandez quelle voie professionnelle choisir Vous souhaitez vous préparer pour un entretien lors de concours d’entrée dans des écoles, pour savoir vous présenter.
Vous souhaitez décrocher votre premier emploi.
Vous souhaitez faire évoluer votre parcours professionnel.

Vous avez besoin , de l’école jusqu’au monde du travail, de :

Trouver votre orientation et votre futur métier et :
•    définir  votre projet professionnel
•    postuler dans des corps de métiers  qui s’appuie sur vos envies et projets professionnels
•    de remettre à plat votre parcours professionnel pour une éventuelle réorientation

Améliorer vos outils pour votre recherche d’emploi :
•    optimiser votre CV et votre lettre de motivation
•    savoir construire des candidatures spontanées
•    vous préparer à un entretien pour entrer dans une grande école, à l’université, à un entretien d’embauche
•    savoir vous présenter dans un contexte professionnel
•    Bien positionner votre projet de création d’entreprise

Je vous propose de vous accompagner dans ce processus. Pourquoi ?

Éléments du parcours de Danielle Pailler :

Pratique de l’accompagnement depuis plus de 20 ans, tant en individuel qu’en collectif
•    Accompagnement en individuel dans différents contextes
•    Animation de séminaires professionnels  sur les enjeux du projet personnel et professionnel
•    Création à l’université de modules sur les enjeux de projet personnel et professionnel
•    Création à Audencia – Ecole de management d’un Portfolio de compétences
•    Experte-associée au sein de l’ADIE pour accompagner des créateurs d’entreprise (micro-crédit) – 5 ans
•    Accompagnement d’équipes sur les enjeux de motivation au travail / santé au travail / usure professionnelle au sein de différents types d’organisations / entreprises.

 

Bonne connaissance du monde de l’entreprise
Expérience de 10 années dans des fonctions commerciales et marketing, notamment chez L’Oréal, puis en tant que consultante

Un parcours académique en sciences humaines et sociales
•    Diplômée d’une Ecole Supérieure de Commerce (1987)
•    Docteur en sciences humaines et sociales (1997)
•    Diplômée d’Habilitation à Diriger des Recherches (2005)
•    Vice-Présidente de l’Université de Nantes en charge de la culture pendant 9 ans (2007-2016)
•    Maitre de conférences au sein de l’Université de Nantes

Pratiques artistiques

Découvrir les peintures de Danielle et ses ateliers « Peinture-qi gong »

darhoma

Peindre

Danielle Pailler peint. Depuis toujours. Une fondamentale nécessité inscrite dans le corps.

at1

Elle peint en se laissant guider par son intuition, sans projet, à l’écoute de ses émotions, portée par ses voyages intérieurs, qui toujours la ramènent vers les terres marocaines de son enfance. Travail sur le corps, inspirations dans le corps. Ses peintures, entre force et douceur, sont alors faites de courbes, de jaillissements, de couleurs qui se font matières. Des peintures, comme des invitations à rêver pour (ré)écouter ses émotions, pour que chacun y introduise sa propre histoire de vie, pour que chacun ose à son tour la couleur…

Découvrir le site dédié

Accompagner

Danielle anime depuis plusieurs années des ateliers alliant qi-gong et peinture. En France et au Maroc. « Je vous accompagne dans votre intention qui s’invite au fur et à mesure que vous inventez  votre peinture. Les apports en termes de technique se font au cours de votre avancée. Votre mouvement intérieur vous guide.
Nous débutons chaque séquence par une demi-heure de qi-gong (gymastique chinoise). Les gestes sont très simples, aucun prérequis n’est nécessaire. Ils nous permettent de nous centrer. »

at3
at4
stage1
stage-verso

Dates des ateliers fournies à la demande

Ateliers une fois par mois, le samedi de 14 à 18H30 (participation de 50 euros), dans un lieu calme à la campagne à Saint-Herblain.

Mes actualités

Partager ensemble mes engagments

Mes actualités